Accueil International

Contestation de l’élection présidentielle américaine : Donald Trump lance ses partisans sur le congrès

1173

Haïti standard, le 6 janvier 2021.-

En marge d’une séance tenue au congrès américain, en vue de certifier le vote du nouveau Président élu des États-Unis, Joe Biden, l’actuel Président américain Donald Trump a lancé ses partisans sur le siège du Sénat et de la chambre des représentants.

À travers une vaste contestation baptisée « sauver l’Amérique », les partisans du Président américain ont été remarqués dans les couloirs du Congrès. Certains d’entre eux ont même été assis sur le siège du président et du vice-président du Sénat américain quelques minutes avant l’évacuation du bâtiment, ont rapporté des médias américains.

« Nous n’abandonnerons jamais », avait hurlé le Chef d’État américain Donald Trump qui avait poursuivi qu’ « on ne les laissera pas voler vos votes ».

Des renforts ont été appelés en aide par la police locale qui ne pouvait pas déloger les partisans de Donald Trump à l’intérieur du bâtiment abritant le Congrès américain. Les autorités ont également annoncé l’instauration d’un couvre-feu dans l’État de Washington, à partir de ce soir (6:00 p.m).

Contestation de l'élection présidentielle américaine : Donald Trump lance ses partisans sur le congrès
Des agents de sécurité et/ou policiers prenant position à l’intérieur du Congrès américain, pour tenter de mettre fin à la prise d’assaut des partisans de Donald Trump (photo internet)

Aussi, faut-il rappeler qu’une situation similaire s’était produite au Parlement haïtien, en septembre 2019, où des dizaines de militants avaient envahi la salle de séance du Sénat haïtien, pour protester contre la tenue d’une séance de ratification des ministres du gouvernement que devrait dirigé Fritz William Michel.

HS/Haïti standard