Accueil Éditorial

Coronavirus : le Ministère de la santé publique et de la population serait-il à court de tests?

513

Haïti standard, le 13 avril 2020.- La transparence promise par le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) semble avoir des limites. La ministre de la santé publique, Marie Gréta Roy Clément avait déclaré que personne n’a été guérie du Coronavirus dans le pays.

Depuis lors, ledit ministère continue d’admettre qu’aucun cas n’a été rétablit en Haïti des suites de la pandémie. Cependant, le ministère n’a pas encore donné d’explications au fait qu’aucun malade du nouveau coronavirus (COVID-19) n’a été guéri. N’est-pas là une des limites de la transparence prônée par le ministère, dans la gestion du Coronavirus?

LIRE AUSSI:  Migration : reprise de la déportation des "clandestins haïtiens" en République Dominicaine

Des informations recueillies d’une source proche du ministère en question font état d’un manque criant de tests dans le pays en rapport avec le Coronavirus. Ce manque de tests est caractérisé notamment par l’absence de tests rapides et de réactifs (primers) capables de dépister les patients après avoir bénéficié de soins en réponse à la maladie.

Aussi, cette source a-t-elle poursuivi que le MSPP est en train de solliciter de l’aide auprès de la République Dominicaine, en vue de se procurer des réactifs permettant au personnel soignant haïtien de réaliser des tests de dépistage sur des patients dont les cas s’améliorent après avoir été admis à l’hôpital.

LIRE AUSSI:  Nord'Est : poursuite de la lutte contre la COVID-19

Les autorités haïtiennes seraient-elles en train d’être rattrappées par les premières décisions prises en la circonstance? Ces autorités n’avaient-elles pas fermé la frontière avec la République Dominicaine, en maintenant le trafic aérien avec les États-unis? Le grand voisin américain serait-il trop occupé à gérer ses cas de COVID-19 et ne peuvent pas venir en aide aux Haïtiens?

Michel Antoine
Journaliste & juriste
[email protected]