Accueil Politique

Coronavirus : le « référendum constitutionnel » dans l’impasse

527

Haïti standard, le 5 juin 2021.- Décrié par des organisations de la société civile et politiques, entre autres, le Conseil électoral provisoire (CEP) a informé le 4 juin 2021 que le calendrier des activités relatives au référendum constitutionnel et aux élections municipales, locales, législatives et présidentielles de 2021 pourrait être modifié.

Pour justifier cette probable modification, le CEP contesté évoque “la recrudescence des cas de contamination de la COVID-19”. En effet, le Conseil dit “attendre l’évaluation des autorités sanitaires, des avis techniques en vue de contribuer à la protection de la population et de continuer à œuvrer pour la réalisation des opérations référendaires et électorales.” 

Préoccupées par l’organisation du référendum contesté, prévu pour le 27 juin 2021, les autorités font la sourde oreille par rapport aux différents appels au boycott du référendum. Ajouter à cela, la recrudescence de la guerre des gangs dans la 3e circonscription de Port-au-Prince où près d’une dizaine de morts a été recensée et des centaines de personnes ont fui leur domicile pour se réfugier notamment sur la place publique de Fontamara 43.

HS/Haïti standard