Accueil International

Coronavirus : l’Italie à genoux?

Haïti standard, le 10 mars 2020.- Le Premier ministre italien, Guiseppe Conte a annoncé hier lundi que la quarantaine imposée à des millions de personnes dans la région de Lombardie a été étendue à l’ensemble du pays, pour tenter de freiner la propagation du Coronavirus.

Les habitants du pays devraient éviter de voyager à l’extérieur des zones où ils vivent à moins qu’ils ne puissent prouver que c’est en raison d’une urgence médicale ou de travail, selon les nouvelles restrictions imposées par le Premier ministre italien Guiseppe Conte.

Le « verrouillage » prolongé, qui exige également des entreprises de fermer au crépuscule, entrera en vigueur aujourd’hui 10 mars et sera en vigueur jusqu’au 3 avril 2020, a déclaré Guiseppe Conte. « Il n’y aura pas seulement une zone rouge », mais l’Italie, a-t-il poursuivi aux micros des journalistes faisant allusion à la quarantaine imposée en Lombardie.

Le décret national prolonge également les fermetures d’écoles en Italie. Les écoles du centre et du sud de l’Italie qui ont été fermées à cause du virus devaient rouvrir le 16 mars 2020.

Coronavirus : l'Italie à genoux?
Vue partielle de la place Saint-Pierre, à Rome après les mesures prises par les autorités italiennes (crédit photo RFI)

Au lundi 9 mars, au moins 463 Italiens sont morts des suites du COVID-19. Plus de 9 000 cas positifs ont été confirmés sur le territoire.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Décès : Jean-Bertrand Aristide admis en soins intensifs à Cuba sa mère est morte aux États-Unis