Accueil International

Coronavirus : un magistrat dominicain exige à son gouvernement la fermeture immédiate de la frontière haïtiano-dominicaine

936

Haïti Standard, le 23 Mai 2021.-

Le maire de la ville de Santiago, située dans le nord de la République Dominicaine, Abel Martínez, a recommandé au président dominicain Luis Abinader, le 22 mai 2021, de procéder immédiatement à la fermeture de la frontière entre les deux pays. Ce, afin d’éviter de mettre en péril la santé de la population dominicaine.

Selon le premier citoyen de la ville suscitée, la situation sanitaire en Haïti avec la pandémie de Covid-19, et la présence des variants brésilien et anglais sur le territoire voisin est une menace plus qu’évidente pour les Dominicains.

«Le gouvernement dominicain doit garantir la santé de sa population. C’est pourquoi il est urgent et impératif de fermer la frontière avec Haïti”, a déclaré le maire Abel Martínez.

Ce dernier a poursuivi pour préciser que le gouvernement dominicain doit établir des contrôles de Pedernales à Dajabòn qui empêcheraient l’entrée des Haïtiens sur son territoire. Puisque la situation sanitaire que connaît cette nation avec la Covid-19 est une véritable bombe à retardement et qui risque d’affecter la République Dominicaine lors de son explosion.

Enfin, l’élu de Santiago, Abel Martínez, a indiqué que les prévisions en Haïti ne sont pas bonnes, et que pour les Dominicains, cela constitue une menace sérieuse qui ne doit pas être ignorée par le Président Luis Abinader, tout en rappelant qu’ici en Haïti, les autorités sanitaires ont élevé la voix d’alerte.

HS/Haïti Standard

Source: Listin Diario