Accueil Politique

Corruption : « Michel Présumé, l’un des plus grands dilapidateurs du fonds PetroCaribe » nommé à l’Ed’H, dénonce la FJKL

119

Haïti standard, le 14 juillet 2020.-

La Fondation « je klere » (FJKL) a qualifié de « scandaleuse » la nomination de Michel Présumé à la tête de l’Électricité d’Haïti (Ed’H). Dans le « Rapport No. 2, mai 2019, la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) présente Michel Présumé comme l’un des plus grands dilapidateurs du fonds PetroCaribe ».

Selon la FJKL, c’est l’ancien premier ministre et également ancien ministre de la planification et de la coopération externe, Laurent Salvador Lamothe qui avait installé Michel Présumé, en avril 2014, au poste de secrétaire d’État à la planification.

Aussi, selon la fondation susmentionnée, Michel Présumé a-t-il travaillé comme directeur des bâtiments publics à l’Unité de la construction de logements et bâtiments publics (UCLBP).

LIRE AUSSI:  Mise en garde de l'Administration Moïse/Jouthe contre les gangs armés

Il était également responsable, après le tremblement de terre, de nombreuses constructions et donc de l’utilisation des fonds PetroCaribe et de la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti (CIRH), a souligné la FJKL.

Cette dernière a, en outre, précisé que « la CSC/CA a consacré plus d’une centaine de pages à l’analyse des fonds décaissés pour la réalisation des centres sportifs de Laurent Salvador Lamothe, des projets financés par le Ministère de la planification et de la coopération externe (MPCE) et l’UCLBP dans lesquels la Cour a cité nommément Michel Présumé… »

Corruption : « Michel Présumé, l’un des plus grands dilapidateurs du fonds PetroCaribe » nommé à l’Ed’H, dénonce la FJKL
Logo de la FJKL

Par ailleurs, dans un communiqué publié le 14 juillet 2020, la FJKL a rappelé notamment différents projets, évalués à plusieurs dizaines de millions de dollars américains, dans lesquels des personnalités telles Laurent Salvador Lamothe, Michel Présumé, Harry Adam, J. Alejandro Adames, Josefa Raymond Gauthier, Jose Elais Hernandez sont impliqués dans la dilapidation des fonds qui y étaient alloués.

LIRE AUSSI:  Justice : la grève des greffiers paralyse les activités judiciaires dans la juridiction de Miragoâne

HS/Haïti standard