Accueil Actualités

Crise de l’essence : policiers et chauffeurs de taxi-moto se sont affrontés sous une station-service à Port-au-Prince

29

Haïti standard, le 4 novembre 2021.-

Au lendemain de la publication d’une « note de service » du responsable du Groupe d’intervention de la police nationale d’Haïti (GIPNH) qui interdit aux agents dudit groupe vêtus de leur uniforme de faire la queue dans les pompes à essence, des agents de l’Unité de la sécurité générale du palais national (USGPN) ont tabassé notamment des chauffeurs de taxi-moto qui tentaient de se procurer de l’essence.

La scène s’est déroulée, le 4 novembre 2021, sous l’une des stations-services située au carrefour « tifou », à Port-au-Prince, ont rapporté des riverains à la rédaction de Haïti standard. Selon ces riverains, ces agents ont débarqué sur les lieux et intimé l’ordre à tous ceux qui se trouvaient sous la station-service de s’écarter, afin qu’ils remplissent leurs récipients.

Mécontents d’un tel comportement affiché par les agents de l’USGPN, des chauffeurs de taxi-moto ont lancé des pierres en direction de ces agents qui avaient riposté en tirant plusieurs coups de feu en l’air. Ce, dans le but de ramener le « calme » dans la zone.

Des voix s’élèvent pour dénoncer le comportement de certains agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) dont certains détiennent le commerce illicite de produits pétroliers à Port-au-Prince et ses environs. Cependant, l’inspection générale de la PNH n’a rien tenté jusqu’à présent en guise de sanction par rapport à ce comportement affiché par des agents de l’institution policière.

Crise de l'essence : policiers et chauffeurs de taxi-moto se sont affrontés sous une station-service à Port-au-Prince
Exactions d’un agent de l’Unité de la sécurité générale du palais national (USGPN) contre un citoyen, en quête de carburant dans une station-service (photo)

HS/Haïti standard