Accueil Économie

Critiquée pour sa gestion de la crise du dollar, la BRH tente de redorer son blason

660

Haïti standard, le 1e juillet 2020.-

La Banque de la République d’Haïti (BRH) informe que des mesures prises, par avis le 29 mars 2020, sont encore en vigueur et ce jusqu’au 30 septembre 2020.

Ces mesures concernent le Service de paiement interbancaire haïtien (SPIH) dont les frais de 35 gourdes sont suspendus jusqu’à la fin de l’exercice fiscale ainsi que les limites applicables lors de la fourniture des services financiers en dehors des succursales traditionnelles ».

Au terme d’un avis publié le 30 juin 2020, la Banque centrale a, en outre, encouragé les institutions financières à faciliter les transactions électroniques.

Aussi, faut-il souligner que depuis plusieurs semaines, la BRH est la cible de nombreuses critiques relatives au transfert de la diaspora dans le pays. Les maisons de transfert ont accusé la BRH de vouloir accorder le contrôle du dollar aux banques commerciales de la place.

LIRE AUSSI:  Ouverture d'un comptoir de la Caisse populaire Sainte-Anne à Delmas 60

HS/Haïti standard