Accueil Insécurité/Sécurité

Croix-des-Bouquets (Ouest) : poursuite de la guerre des gangs dans la Plaine du Cul-de-Sac

Haïti standard, le 25 avril 2022.-

Après l’attaque des alliés du gang dénommé « 400 mawozo » contre celui baptisé « chien méchant », tôt dans la matinée du 24 avril 2022, la situation est encore préoccupante au niveau de la Plaine du Cul-de-Sac, au Nord de Port-au-Prince.

Des tirs intermittents ont été entendus à plusieurs endroits situés à Croix-des-Bouquets et Tabarre. Des habitants de la Plaine du Cul-de-Sac ont fait état de plusieurs morts et des blessés recensés en marge des affrontements armés entre ces deux (2) gangs rivaux.

Des habitants ont commencé à fuir leur maison, afin de se protéger contre la guerre des gangs qui se déroule au nord de Port-au-Prince. Selon quelques habitants de la Plaine du Cul-de-Sac joints au téléphone par la rédaction de Haïti standard, des membres du « gang local » ont proféré des menaces à leur égard, au moment de quitter leur maison.

Selon ces habitants, la zone dénommée Butte-Boyer serait sous contrôle des « 400 mawozo ». Ces derniers ont même tenté de franchir le pont de la Croix-des-Missions, afin d’occuper plus de territoire appartenant à l’ennemi. Les alliés du gang des « 400 mawozo » allaient être repoussés au niveau dudit pont par le gang « chien méchant ».

Croix-des-Bouquets (Ouest) : poursuite de la guerre des gangs dans la Plaine du Cul-de-Sac
Des individus armés (Photo d’illustration)

Des informations recueillies auprès de certains habitants de la zone où se déroulent ces affrontements, les alliés des « 400 mawozo » habitaient le territoire. Cependant, ils ont été chassés par le gang « chien méchant ». Après avoir vécu chez les « 400 mawozo », ils ont pris l’initiative de retourner au niveau de la Plaine du Cul-de-Sac. Ainsi, ont-ils reçu des armes et des munitions, pour parvenir à leur fin.

LIRE AUSSI>>  Coronavirus : les personnes placées en quarantaine à Tabarre ne présentent aucun symptôme lié à la pandémie

HS/Haïti standard