Accueil Insécurité/Sécurité

DCPJ : Ezéchiel Alexandre réfute l’accusation de chef de gangs associée à sa personne

Haïti standard, le 27 juin 2022.-

La Police nationale d’Haïti (PNH), à travers la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), a publié aujourd’hui 27 juin 2022 un extrait d’une entrevue réalisée avec le chef de gangs de la « base pilate », Ezéchiel Alexandre.

Au cours de cette entrevue, ce dernier a déclaré qu’il a réalisé ses études classiques au Centre de formation moderne. Ses études universitaires et professionnelles ont été interrompues à la suite de sa recherche par des individus armés.

En reconnaissant que la « base pilate » regorge de policiers, Ezéchiel Alexandre s’est défendu d’être un chef de gangs. Avant de mettre en défi quiconque de prouver qu’il est un chef de gangs, il invite la justice à réaliser son travail.

Ezéchiel Alexandre a été arrêté, le 26 juin 2022, par des agents de la PNH, au niveau de la place Jérémie (Port-au-Prince), a écrit l’institution policière. Selon cette dernière, Ezéchiel Alexandre était accompagné d’un ancien policier connu sous le nom de Junior Claude.

DCPJ : Ezéchiel Alexandre réfute l'accusation de chef de gangs associé à sa personne
Avis de recherche de la DCPJ émis contre Ezéchiel Alexandre (source PNH)

Aussi, faut-il souligner qu’une vive tension a régné en milieu de journée du 27 juin au centre-ville de Port-au-Prince, précisément dans la 2e circonscription de Port-au-Prince où des individus lourdement armés ont semé la panique notamment à la rue Capois, ruelle Alerte, Carrefour-Feuilles et 2e avenue Bolosse.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Port-au-Prince : vive tension au centre-ville pour réclamer la libération du chef de gang Ezéchiel Alexandre