Accueil Politique

De Petite rivière de Nippes à Pestel, le sénateur Patrice Dumont a manifesté sa solidarité aux professeurs

161

Haïti standard, le 6 octobre 2021.-

Au cours de la période allant du 30 septembre au 3 octobre 2021, le sénateur Pierre Paul Patrice Dumont a visité notamment des professeurs de la région du grand sud qui a été frappé par un tremblement de terre de magnitude 7.2 sur l’échelle de Richter, le 14 août 2021.

Selon le bureau du sénateur, l’objectif de cette visite était d’apporter un « soutien » aux professeurs victimes, lors de ce tremblement de terre. Cette visite a démarré à Petite rivière de Nippes, pour prendre fin dans la commune de Pestel (Grande-Anse), en passant par le département du Sud.

À Petite rivière de Nippes, dans le département des Nippes, le sénateur Pierre Paul Patrice Dumont a rencontré plusieurs dizaines de professeurs évoluant dans ledit département. Au cours de cette rencontre, le sénateur et les professeurs se sont mis d’accord sur la nécessité de travailler au renforcement de l’éducation dans le pays.

Après le département des Nippes, l’homme politique s’est dirigé vers le département du Sud où il a dialogué dans un atmosphère cordial avec plusieurs dizaines de professeurs. Les rencontres réalisées dans le département du Sud se sont déroulées à Vassal, 3e section communale de Plaisance du Sud, et au niveau de la ville des Cayes.

« Un geste de solidarité a également été réalisé à l’endroit de ces professeurs », a précisé le bureau du sénateur Patrice Dumont.

Au terme de cette visite, le sénateur a rencontré la mairesse de la commune de Pestel, dans le département de la Grande-Anse, Hélène Lespérance qui a fait part au sénateur des difficultés confrontées à la tête de la mairie de la ville.

De Petite rivière de Nippes à Pestel, le sénateur Patrice Dumont a manifesté sa solidarité aux professeurs
Vue partielle des professeurs qui ont rencontré le sénateur Pierre Paul Patrice Dumont (photo de courtoisie)

Parmi ces difficultés, l’absence de la Direction générale des Impôts (DGI) au niveau de la commune depuis six (6) ans, l’inexistence de la Direction nationale d’eau potable et d’assainissement (DINEPA) depuis deux (2) ans, la non réception de l’allocation du ministère de l’intérieur depuis février 2020, l’absence de véhicules (voiture et motocyclette) à la mairie de Pestel ainsi que le délabrement total des infrastructures routières de la commune de Pestel, entre autres.

HS/Haïti standard