Accueil Politique

De situation globalement sous contrôle à rien ne fonctionne, le ministre Jean Victor Généus se dédit

Haïti standard, le 17 octobre 2022.-

Moins d’un mois après la déclaration du ministre des affaires étrangères et des cultes, Jean Victor Généus à la tribune des Nations unies où il avait déclaré que la situation est globalement sous contrôle en Haïti, le chancelier haïtien a déclaré, aujourd’hui 17 octobre 2022, à Washington (USA), que rien ne fonctionne dans le pays.

Le ministre des affaires étrangères a tenu ces propos en marge d’une réunion du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), sur le dossier d’Haïti. Le gouvernement de facto dirigé par Ariel Henry avait sollicité la présence d’une force armée étrangère, pour faire face à une éventuelle catastrophe humanitaire.

En effet, après avoir présenté la situation d’Haïti caractérisée notamment par l’incapacité des écoles à rouvrir leurs portes, la fermeture des hôpitaux faute de carburant et l’augmentation croissante de l’insécurité, ledit ministre a conclu que seul le débarquement d’une force armée étrangère peut contribuer à renverser la situation.

Contrairement au ministre Jean Victor Généus, les représentants de la Chine et la Russie ne voient pas les choses de la même manière que le ministre en question. Ces deux (2) pays-là se sont montrés sceptiques par rapport à la gestion du gouvernement en place.

En attendant la décision du conseil de sécurité de l’ONU sur la situation d’Haïti, des manifestations contre le gouvernement de facto dirigé par Ariel Henry se poursuivent à Port-au-Prince et dans les villes de province. Ce, afin de réclamer le départ du gouvernement susmentionné.

HS/Haïti standard