Début de la manifestation pour exiger la démission du Président Jovenel Moïse

50
Coup d’envoi de la manifestation pour exiger le départ du Président Jovenel Moïse indexé dans le rapport d’audit de la Cour supérieur des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) sur la dilapidation du fonds PetroCaribe.

Haïti standard, le 9 juin 2019.- L’une des branches de la manifestation pour réclamer la démission du Président de la République Jovenel Moïse a démarré, le 9 juin, au Carrefour de l’aéroport, à Delmas, où des milliers de manifestants déterminés sont présents à l’appel de plusieurs secteurs organisés de la vie nationale.

Des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) sont présents pour assurer la sécurité des manifestants qui ont pris la direction de la commune de Pétion-Ville. Des personnalités de l’opposition ont été remarquées au début de la manifestation, au Carrefour de l’aéroport.

À travers plusieurs rues menant au Carrefour de l’aéroport, des barricades de pneus enflammés, des pierres et des tas de détritus ont été dressés sur la chaussée. Ce, afin de paralyser la circulation des automobiles.

Au Champ de mars, à Port-au-Prince, le même constat a été réalisé par les reporteurs de Haïti standard. Des pierres, des barricades de pneus enflammés et des immondices jonchent les différentes rues du centre-ville de Port-au-Prince.

Le Palais national est barricadé par les forces de l’ordre qui semblent déterminer à empêcher aux manifestants d’atteindre le périmètre du siège du pouvoir exécutif.

C’est la première manifestation d’envergure réalisée pour exiger la démission du Chef de l’État, après la publication du rapport d’audit de la Cour supérieur des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA), le 31 mai 2019. Lequel rapport a indexé le Président Jovenel Moïse dans la dilapidation du fonds PetroCaribe.

HS

Laisser un commentaire