Accueil Politique

Delmas : incendie et pillage de la Universal motors, Réginald Boulos dénonce « un acte planifié »

892

Haïti standard, le 20 mars 2021.-

L’homme d’affaires et politique, Réginald Boulos a déclaré que le pillage ainsi que l’incendie de la Universal motors, le 17 mars 2021, est un « acte planifié » et exécuté par le pouvoir en place. Le Dr Réginald Boulos a tenu ces propos, au terme d’une visite réalisée, le 19 mars 2021, sur le site de l’entreprise, environ deux (2) jours après les dégâts.

Selon l’homme politique, qui retraçait le fil des évènements, un groupe d’individus munis d’armes automatiques et de cocktail molotov avait attaqué les locaux du concessionnaire d’automobiles. Ces individus se sont également attaqués à des employés de l’entreprise dont plusieurs sont sortis blessés suite à cette attaque, a expliqué le leader du Mouvement de la troisième voie (MTV-Haïti).

Aussi, ces individus ont-ils tenté de kidnapper la plus ancienne employée de la Universal motors, a dénoncé Réginald Boulos qui a poursuivi que l’employée en question n’a pas été enlevée grâce à la combativité de ses collègues qui ont empêché ce rapt.

En marge de cette visite, le PDG de la Universal motors en a profité pour apporter son soutient à ses employés. Ces derniers ne vont pas perdre leur emploi, a garanti l’opposant farouche au Président Jovenel Moïse.

Peu de temps après la scène de pillage suivi d’incendie de la maison de vente de véhicules, sur la route de l’aéroport, le Dr Réginald Boulos n’a pas pu fournir un bilan des dégâts enregistrés au sein de l’entreprise. Avant de réaffirmer sa détermination à travailler en faveur de meilleures conditions de vie pour la population haïtienne, l’homme d’affaires et politique a fait savoir que cet acte vise à détourner l’attention des Citoyens des vrais problèmes qui rongent le pays.

À rappeler que cette situation s’est produite au cours d’une journée de protestation réalisée par des « policiers » du groupe de Fantôme 509 qui libérait certains de leurs confrères d’armes enfermés dans les commissariat et sous-commissariat de la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Des individus armés ont également ouvert le feu sur d’autres individus qui s’apprêtaient à piller, dans la zone, les locaux d’un autre concessionnaire de véhicules et de motocyclettes appartenant à Réginald Boulos.

Delmas : incendie et pillage de la Universal motors, Réginald Boulos dénonce "un acte planifié"
Le Docteur Réginald Boulos (photo archives Haïti standard)

Près d’une dizaine d’individus ont été tués et les corps traînés dans le quartier dénommé Simon Pelé pour être brûlés, ont rapporté des témoins.

HS/Haïti standard