Accueil Insécurité/Sécurité

Delmas : le pillage d’un concessionnaire d’automobiles sur la route de l’aéroport vire au carnage

1713

Haïti standard, le 17 mars 2021.-

Près d’une dizaine de personnes ont été tuées, en début d’après-midi du 17 mars 2021, par des individus armés de Simon Pelé, un quartier populeux situé à proximité de la route de l’aéroport où sont logées deux (2) maisons d’automobiles appartenant à l’homme d’affaires et politique, Réginald Boulos.

Des individus, qui accompagnaient les policiers dont ceux du groupe de Fantôme 509, ont réalisé un vaste pillage dans les locaux de la maison d’automobiles appelée Universal motors. Au cours de la scène de pillage, des véhicules, des ordinateurs portables et d’autres objets ont été volés par les pilleurs sous le regard des policiers du groupe susmentionné.

Après le départ de ces policiers, des individus s’apprêtaient à piller une autre maison d’automobiles située également dans la zone. C’est à partir de ce moment-là que des individus armés du gang de « Simon Pelé » ont ouvert le feu sur les auteurs des actes de pillage. Au final, près d’une dizaine d’individus ont été abattus par les bandits armés.

Selon des témoins, après ce carnage, les individus armés de Simon Pelé ont traîné les corps des individus tués à l’intérieur de ce quartier, afin de les brûler.

Delmas : le pillage de 2 concessionnaires d'automobiles sur la route de l'aéroport vire au carnage
Vue partielle d’un véhicule incendié par les auteurs de la scène de pillage réalisée à l’Universal motors (photo internet)

Aussi, faut-il rappeler qu’en 2018 plusieurs entreprises appartenant à l’homme d’affaires et politique Réginald Boulos avaient été pillés par des individus, lors des scènes de pillage enregistrées, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, les 6, 7 et 8 juillet de l’année en question.

HS/Haïti standard