Accueil Politique

Delmas : manifestation du « G9 en famille et alliés » pour exiger la libération de Jouma

1115

Haïti standard, le 18 septembre 2020.-

Des membres de la fédération des gangs armés dénommée « G9 en famille et alliés » ont gagné les rues, en milieu de journée du 18 septembre, pour réclamer la libération du chef de gang de Simon/Pelé Albert Stevenson alias Jouma.

Renforcés par des membres de la population, les membres de cette fédération ont arpenté plusieurs rues situées à Delmas dont Delmas 2 et 6. Ils en ont profité pour dénoncer l’arrestation de leur « collègue » survenu le 2 septembre 2020 au sous-commissariat de l’aéroport.

Selon des informations disponibles sur des plateformes d’informations en ligne Albert Stevenson alias Jouma s’était lui-même rendu au sous-commissariat susmentionné. Il aurait été victime de troubles mentaux qui le portait à se rendre à la police, ont soutenu ces plateformes.

LIRE AUSSI:  Meurtre du policier Glesil Jean Rosener, le manque de professionnalisme de la PNH dénoncé

À rappeler que des forces de l’ordre avaient réalisé une perquisition au domicile du présumé chef de gang, le 3 septembre 2020. Au moins deux (2) armes à feu de grand calibre, des munitions et de l’argent ont été saisis par la police au terme de cette perquisition.

Selon des habitants de Simon/Pelé, un quartier situé entre les communes de Delmas et Cité Soleil, lors de la perquisition réalisée notamment par des agents de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), deux (2) motocyclettes qui portaient des étiquettes du G9 ont été incendiées par la police.

HS/Haïti standard

INVITATION: