Accueil Justice

Déport du juge instructeur Mathieu Chanlatte du dossier d’assassinat de Jovenel Moïse

252

Haïti standard, le 13 août 2021.-

Le juge d’instruction près le Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince, Me Mathieu Chanlatte s’est déporté du dossier de l’assassinat du président de la République Jovenel Moïse, le 13 août 2021, pour « convenances personnelles ».

Dans une correspondance adressée à Me Bernard Sainvil, le Doyen dudit tribunal, Me Mathieu Chanlatte a rappelé que « le juge instructeur peut se déporter de la connaissance du dossier à n’importe quelle phase de la procédure ».

Le juge d’instruction a pris la décision de se déporter du dossier, quatre (4) jours après que le Doyen ait confié l’affaire au magistrat instructeur. D’autant plus, le greffier affecté à la chambre d’instruction du juge susmentionné, Frantz Lafortune a été retrouvé mort à l’hôpital général, à Port-au-Prince, tôt dans la matinée du 12 août dernier.

Le président de l’Association nationale des greffiers haïtiens (ANAGH), Martin Aîné a évoqué la piste d’assassinat du greffier Frantz Lafortune qui avait, selon lui, une dispute la veille avec le juge d’instruction Mathieu Chanlatte.

Après le transfert du dossier de l’assassinat du président de la République Jovenel Moïse par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) à la justice, le doyen du TPI avait du mal à trouver un juge d’instruction pour confier l’affaire, avant l’acceptation du dossier par le magistrat Mathieu Chanlatte. À quand la désignation du prochain juge instructeur sur ce dossier ?

HS/Haïti standard