Accueil Politique

Des actionnaires et cadres de la SOGENER objets de mandat d’arrêt

235

Haïti standard, le 31 juillet 2020.-

Après la mise sous scellé des patrimoines de certains actionnaires et cadres de la Société générale d’énergie (SOGENER) ainsi que ladite société, le 30 juillet 2020, des mandats d’arrêt ont été décernés contre des actionnaires et cadres de la SOGENER. L’information est confirmée à la rédaction de Haïti standard par une source proche des avocats de l’État haïtien.

Parmi les actionnaires et cadres de la compagnie contre lesquels des mandats d’arrêt ont été décernés, il s’agit de Régiald Vorbe, Jean-Marie Vorbe, Albert Édouard Dimitri Vorbe et Agnès Élisabeth Debrosse Préval.

Les faits reprochés à ces actionnaires et cadres de la SOGENER sont notamment enrichissement illicite, faux et usage de faux, association de malfaiteurs et corruption.

LIRE AUSSI:  Des employés de l'Ed'H continuent d'exiger la révocation de Michel Présumé à la tête de l'institution

Des observateurs de la politique haïtienne ont questionné la motivation des autorités judiciaires dans le dossier opposant l’État haïtien à la SOGENER. Cependant, des dilapidateurs du fonds PetroCaribe courent encore les rues…

Des actionnaires et cadres de la SOGENER objets de mandats d'arrêt
Photo d’illustration

En effet, l’ancien ministre de la jeunesse, des sports et de l’action civique (MJSAC), Max Attys, a été contraint de démissionner pour avoir recommandé la mise en mouvement de l’action publique, dans le dossier des « 25 stades construits » sous l’administration de Joseph Michel Martelly et le gouvernement de Laurent Salvador Lamothe.

HS/Haïti standard