Accueil Politique

Des anciens députés qualifient de « décision partisane » la liste de l’ULCC sur la déclaration de patrimoine

Haïti standard, le 10 octobre 2022.-

Des anciens députés de la 50e législature ont dénoncé la décision de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) de publier une liste de 44 anciens députés qui n’ont pas encore réalisé leur déclaration de patrimoine, au niveau de la Direction générale des impôts (DGI).

Une décision qualifiée de « partisane » par ces anciens députés. Ces derniers se questionnent sur l’absence du nom de l’ancien député de Léogane, Jean Wilson Hyppolite, sur cette liste.

« C’est l’ancien député de Léogane, Jean Wilson Hyppolite qui avait recommandé Jacques Hans Ludwig Joseph au poste de directeur général de l’ULCC », a révélé l’un de ces anciens députés qui a voulu garder l’anonymat.

En plus de l’intention de Jean Wilson Hyppolite d’être candidat à la présidence, l’ancien député de Léogane est propriétaire d’environ cinq (5) station-services dans le pays, pourtant il ne fait pas partie de ces 44 députés indexés par l’ULCC, a expliqué un ancien député dont le nom figure sur ladite liste.

Des anciens députés qualifient de "décision partisane" la liste de l'ULCC sur la déclaration de patrimoine
Vue partielle des députés de la 50e législature au cours d’une séance au Parlement (photo internet)

À rappeler que l’ULCC avait publié, à la fin du mois d’août dernier, une liste d’anciens députés qui n’ont pas encore réalisé leur déclaration de patrimoine, après leur mandat. Parmi ces députés, figurent les noms de Caleb Desrameaux, Sinal Bertrand, Jean Marcel Lumérant, Jean-Marie Florestal, Kétel Jean-Philippe, Jacob Latortue, Printemps Bélizaire, Victor Profane, Lemaire Pierre et Roudy Devil, entre autres.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Mise en accusation du Président Jovenel Moïse : le dossier qui divise la chambre des députés