Des candidats au baccalauréat autorisés à composer après des protestations à Port-au-Prince

195

Haïti standard, le 8 juillet 2019.- Après une série de protestations orchestrées, en milieu de journée, par des candidats (e) au baccalauréat, devant les locaux du Lycée du cent cinquantenaire (Port-au-Prince), les responsables du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) ont trouvé une entente avec les protestataires pour subir les épreuves.

Des candidats au baccalauréat autorisés à composer après des protestations à Port-au-Prince 1
Des postulants en conversation avec des policiers devant les locaux du Lycée du cent cinquentenaire, à Port-au-Prince (crédit photo : VBI)

À l’origine de ces protestations, des candidats (e) qui n’avaient pas accès dans les salles d’examens se sont regroupés dans les parages dudit lycée pour perturber le bon déroulement des épreuves. Les protestataires ont critiqué les responsables du MENFP qui, selon eux, sont incapable de planifier les examens de fin d’études secondaires.

 

Des élèves interviewés par un reporteur de Haïti standard ont fait savoir qu’ils ont suivi le cycle d’études sans interruption et qu’ils ne comprennent pas pourquoi ils n’ont pas accès dans les salles d’examens.

 

Après une entente avec des responsables du MENFP, certains protestataires ont obtenu l’autorisation de réaliser leurs examens. Ceux qui n’ont pas composé dans la matinée auront la possibilité de réaliser leur examen dans l’après midi du 8 juillet 2019. Ce, en attendant une clarification de la situation.

 

À rappeler que le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet avait donné la garantie, le 5 juillet 2019, que son ministère était prêt à accueillir les candidats (e) au bacc dans les salles d’examens et les fraudeurs n’y seront pas admis.

 

Environ 112 554 candidates et candidats doivent prendre part aux examens du baccalauréat de la session ordinaire. Les épreuves ont démarré le 8 juillet et prendront fin le 12 juillet 2019.

 

HS

Laisser un commentaire