Accueil Police

Des changements opérés dans la chaîne de commandement de la PNH

343

Haïti standard, le 21 novembre 2020.-

Le directeur général a.i. de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles a opéré, dans l’après-midi du 20 novembre 2020, plusieurs changements au niveau de la chaîne de commandement de l’institution policière.

En effet, les mutations effectuées par le commandant en chef de la PNH sont :

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti
  • L’inspecteur général en chef Hervé Julien est remplacé par Frantz Jean François ;

  • L’inspecteur général Carl Henri Boucher a été promu Directeur des renseignements généraux (DRG) et coordonnateur des directions départementales ;

  • Le commissaire divisionnaire Marc Justin a pris la place de Berson Soljour à la tête de la Direction centrale de la Police administrative (DCPA) ;

  • L’inspecteur général Jean Yves Muscadin est transféré à l’Académie de police ;

  • Le commissaire Paul Ménard qui était le commissaire principal de Pétion-Ville est nommé Directeur départemental de l’Ouest (DDO) de la PNH ;

  • Le commissaire divisionnaire Monès Auguste est devenu le nouveau titulaire de la Direction de la circulation et de la police routière (DCPR) ;

  • Ernst Bouquet Dorfeuille est nommé responsable de la Brigade d’intervention motorisée (BIM). Il remplace à ce poste Jean René Pierre François ;

  • Jean Alex Pierre Louis, ancien DDO, est devenu assistant du responsable de la DCPA ;

  • Cétoute Clevens est promu responsae de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO).

LIRE AUSSI:  Saisie du véhicule de fonction de l'ancien sénateur Dieupie Chérubin sur demande du Sénat

Le DG a.i. de la PNH qui s’exprimait devant le président du Conseil supérieur de la police nationale (CSPN), Joseph Jouthe, a annoncé la réalisation d’autres changements au sein de l’institution policière. Aussi, a-t-il promis de “protéger tous les Citoyens” et de “rétablir la paix” sur le territoire national dans les prochains mois.

À noter que ces changements ont été réalisés suite à la journée de tension déroulée à Port-au-Prince et ses environs, le 20 novembre 2020. Une journée de tension provoquée par le groupe de policiers dénommé “Fantom 509”. Ces “policiers” exigeaient notamment un salaire de base évalué à 50 mille gourdes et un frais de 25 mille gourdes sur leur carte de débit.

LIRE AUSSI:  Plusieurs bandits arrêtés et des tentatives de kidnapping déjouées au cours du weekend
Des changements opérés dans la chaîne de commandement de la PNH
Le directeur général a.i de la PNH, Léon Charles (personnage central) en de s’adresser à des membres de la chaîne de commandement (photo internet)

À la cérémonie d’installation du nouvel inspecteur général en chef de la PNH, Frantz Jean François, le Premier ministre Joseph Jouthe a exprimé son regret, dit-il, à cause de l’incapacité de son gouvernement à satisfaire les revendications des agents de la PNH. Il a, en outre, recommandé aux membres du haut commandement de la PNH de “rétablir l’ordre et la sécurité dans le pays”, tout en dénonçant les policiers du groupe de “Fantom 509” qu’il a qualifié de “terroristes” parce qu’ils déshonorent, selon le chef du gouvernement, l’institution policière.

HS/Haïti standard