Accueil Politique

Des employés de l’OAVCT dénoncent la gestion des responsables de l’institution

456

Haïti standard, le 1e mai 2020.- Depuis plusieurs semaines, des changements ont été annoncés au sein de plusieurs institutions publiques du pays. Parmi ces institutions, la direction générale de l’Office d’assurance véhicules contre tiers (OAVCT) serait concernée par ces changements.

Cette institution est dirigée par Fritzner Bernadel et Mozard Lhérisson, respectivement directeur générale et chef de cabinet. La gestion de l’OAVCT a été confiée à Yanick Mézile, ex-ministre à la condition féminine et aux droits des femmes sous l’administration de l’ancien président Joseph Michel Martelly et également présidente d’une frange du Parti haïtien tèt kale (PHTK).

Selon plusieurs employés de l’institution, qui ont requis l’anonymat, le chef comptable de l’OAVCT aurait déjà quitté son poste pour éviter d’être mouillé dans des pratiques douteuses de détournement de fonds auxquelles s’adonneraient les responsables de l’office.

LIRE AUSSI:  Artibonite : des localités inondées, des habitants tirent la sonnette d'alarme

Des doutes persistent sur la destination des fonds qui laissent les directions déconcentrées. Selon ces employés, ces dernières ne sont pas autorisées à décaisser de fortes sommes d’argent conformément aux règlements de l’institution. Cependant, des sommes exhorbitantes quittent les directions déconcentrées régulièrement, ont ajouté ces employés.

Des employés de l'OAVCT dénoncent la gestion des responsables de l'institution
Vue partielle du bureau central de l’OAVCT à Tabarre (crédit photo Loop)

En promettant de faire des révélations sur le rapport du syndicat avec les responsables de l’institution, ces employés en ont profité pour recommander aux plus hautes autorités du pays d’ordonner un audit au sein de l’OAVCT, afin d’évaluer la gestion de cette équipe à la tête de l’institution. L’unique moyen, selon eux, d’éviter une crise majeure à l’OAVCT.

LIRE AUSSI:  Commémoration de l'assassinat de Dessalines, le ministre Guy André Junior François s'est adressé à la Nation

HS/Haïti standard