Home Actualités Des signataires de l'accord du "11 septembre 2021" menacent de se retirer

Des signataires de l'accord du "11 septembre 2021" menacent de se retirer

Haïti Standard, le 21 décembre 2021.-

L'organisation universitaire dénommée "ANN KANPE", signataire de l'accord du 11 septembre 2021" pour une gouvernance apaisée et efficace" durant la période intérimaire, a annoncé son intention de se retirer dudit accord.

Dans une note publiée le 21 décembre 2021, les responsables de l'organisation susmentionnée ont indiqué que le premier ministre Ariel Henry aurait livré le gouvernement replâtré à un petit groupe de politiciens véreux. Ces derniers, selon les responsables de "ANN KANPE" sont ceux qui exploitent les richesses du pays depuis fort longtemps et qui ont reduit la population à un état "végète". 

Entre outre, ces responsables ont critiqué le patron de la primature qui a choisi d'exécuter ledit accord au mépris de la jeunesse et des femmes qui constituent la majorité de la population haïtienne.

Par ailleurs, ces universitaires ont qualifié la décision du premier ministre Ariel Henry d'augmenter le prix du carburant sur le marché national, sans aucune forme d'apaisement ou d'accompagnement social,  "d'irrationnelle et suicidaire". Ce qui, selon eux, a entrainé des conséquences catastrophiques sur le plan socio-économique du pays.

Enfin, l'organisation "ANN KANPE" dit laisser un délai de 72 heures au chef de la Primature pour rectifier le tire. Passé ce délai, les membres de ladite organisation menacent d'envoyer des signaux clairs au premier ministre Ariel Henry.

A noter que "ANN KANPE" est la première structure estudiantine qui s'est dotée d'une légitimité au sein de l'Université en Haïti et qui a manifesté ouvertement sa volonté par la signature de "l'accord pour une gouvernance apaisée et efficace pour la période intérimaire", pour une sortie de crise plus ou moins heureux après l'assassinat de l'Ex président Jovenel Moïse au pouvoir dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier.

HS/Haïti Standard