Accueil Insécurité/Sécurité

Des véhicules blindés pour lutter contre l’insécurité en Haïti

Haïti standard, le 22 février 2020.- Le Président de la République Jovenel Moïse, le Premier ministre démissionnaire, Jean Michel Lapin et des responsables de la Police nationale d’Haïti (PNH) ainsi que ceux des Forces armés d’Haïti (FAd’H) ont reçu des véhicules blindés, en vue de lutter contre l’insécurité dans le pays.

Dans la soirée du 21 février 2020, à l’aéroport international Toussaint Louverture, en revenant du Cap-Haïtien (Nord), le Chef de l’État a fait savoir que l’acquisition de ces véhicules blindés participe des efforts que réalise son administration, dans le combat contre le banditisme et la criminalité tant dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince que dans les villes de province.

À souligner que ces véhicules blindés arrivent à un moment où des policiers réclament, au prix des actes de violence, des meilleures conditions de travail et le droit de former un syndicat au sein de l’institution policière.

Des réclamations qui ont débouché sur la révocation de cinq (5) policiers dont la Coordonnatrice du syndicat auto-proclamé. Une décision qui n’arrive pas, semble-t-il, à dissuader les policiers-protestataires.

Des véhicules blindés pour lutter contre l'insécurité en Haïti
Vue partielle de l’un des véhicules blindés, au moment de leur livraison à l’État haïtien, à l’aéroport international Toussaint Louverture (photo de courtoisie)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Petit-Goâve (Ouest) : funérailles de l'étudiante en médecine Osny Zidor, sur fond de protestations