Diplomatie : visa obligatoire pour les Haïtiens désireux de se rendre à la Barbade

211

Haïti standard, le 14 juillet 2019.- L’ambassadeur de la Barbade auprès de la Communauté de la Caraïbe (Caricom), David Comissiong annonce le retour sur la décision accordant aux Haïtiens le privilège de séjourner sur le territoire de la Barbade sans avoir besoin de visa.

L’ambassadeur David Comissiong a précisé que son “gouvernement avait été obligé de revenir sur sa décision d’autoriser la libre circulation des ressortissants haïtiens sans visa”. Ce, en raison d’un “flux important de ressortissants haïtiens en provenance d’Haïti, du Panama et du Chili qui arrivent sur l’île et qui n’ont pas le droit de travailler…”

L’ambassadeur susmentionné a fait savoir que les Haïtiens sont victimes d’un “manque d’explications sur le programme de libre circulation sans visa”. Aussi, a-t-il souligné que “les Haïtiens croyaient qu’ils pouvaient simplement venir à la Barbade pour travailler et y vivre, beaucoup d’entre eux se sont retrouvés bloqués sur l’île, suscitant des réactions négatives de la population locale”, a-t-il ajouté.

À rappeler que le programme de libre circulation permet à un Haïtien (ou tout autre membre de la Caricom) de séjourner six (6) mois uniquement avec son passeport, dans les 15 pays membres de la Caricom : Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, Belize, la Dominique, Grenade, le Guyana, Haïti, la Jamaïque, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Suriname et Trinité-et-Tobago) après avoir prouvé qu’ils détiennent des ressources financières suffisantes pour vivre durant cette période, sans devenir une charge pour le pays visité, mais ne donne aucun droit de travailler ni de rester au-delà de ces six (6) mois.

« Nous avons expliqué notre décision au gouvernement haïtien, qui a compris que le coeur de la Barbade était avec eux et que nous étions contraint de faire ce changement », a souligné l’ambassadeur David Comissiong.

« Je peux vous dire que tout haïtien qui veut légitimement se rendre à la Barbade n’aura aucun problème à obtenir un visa, ni même à obtenir l’autorisation de venir à la Barbade et d’obtenir un visa à l’aéroport. Nous chercherons donc à accueillir nos frères haïtiens et sœurs autant que possible », a-t-il conclu.

À rappeler qu’en octobre 2018, les autorités de la Barbade avaient, conformément au traité de Chaguaramas, accordé aux Haïtiens le privilège de se rendre à la Barbade sans avoir besoin de visa. Une décision qui découlait de la 29e réunion intersessionnelle de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la Caraïbe tenue les 26 et 27 février 2018, à Port-au-Prince.

HS

Laisser un commentaire