Donald Trump déclare la guerre aux cigarettes électroniques

139

Haïti standard, le 12 septembre 2019.- L’administration Trump a annoncé, le 11 septembre 2019, l’interdiction de vente des cigarettes électroniques aromatisées aux États-unis. Ce, pour freiner le nombre de décès des adolescents américains dû à des maladies pulmonaires après avoir utilisé les cigarettes susmentionnées.

Selon le rapport des autorités sanitaires des États-unis, la consommation des cigarettes électroniques a provoqué la mort de six (6) personnes cette année dont des jeunes lycéens, de maladies pulmonaires aigües après avoir vapoté des recharges contenant du THC et d’autres additifs ; et des centaines d’autres sont tombées malades.

De ce fait, le secrétaire américain à la santé, Alex Azar, a indiqué que tous les goûts autres que le goût du tabac seront prochainement retirés du marché.

« Le texte paraîtra très prochainement et entrera en vigueur 30 jours plus tard. L’importation ou la vente des liquides aromatisés telles que le menthol, la mangue ou la fraise, sera également interdite sur le sol américain », a expliqué le secrétaire à la santé.

Il a en outre, précisé que les arômes ne sont pas nocifs en eux-mêmes mais attirent toutefois une génération de jeunes qui deviennent dépendants à la nicotine, effaçant du coup des années de progrès contre la cigarette.

Un jeune en train d’inhaler une cigarette électronique (photo internet)

Pour sa part, le ministre américain de la santé a directement accusé l’administration de Barack Obama d’avoir laissé libres les fabricants dans l’espoir que les fumeurs se mettent à vapoter à la place des cigarettes traditionnelles, sous prétexte que le vapotage est moins nocif aux côtés patchs et gommes à la nicotine.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire