Donald Trump durcit le ton contre les immigrants illégaux

319

Haïti standard, le 22 août 2019.- L’administration de Donald Trump a annoncé, le 21 août 2019, une nouvelle législation qui éclipsera celle baptisée « Flores ». Cette dernière fixe à 20 jours la durée maximale de la détention des enfants migrants illégaux aux États-unis avec leurs parents.

Selon des explications fournies par la Maison blanche, le Président américain Donald Trump a décidé d’adopter cette nouvelle réglementation afin d’autoriser la détention illimitée des familles entrées illégalement aux États-unis.

Ainsi, l’administration américaine serait-elle libre de détenir enfermés dans des centres de rétention, tous les parents accompagnés de leurs enfants entrés illégalement sur le territoire de l’Oncle Sam, pour la durée nécessaire au traitement de leur dossier d’immigration.

Par ailleurs, un porte-parole du ministère de la justice des USA a expliqué que cette disposition législative viserait en outre, à envoyer un vibrant message à tous ceux qui voudraient immigrer illégalement aux États-unis, que traverser la frontière en compagnie de leurs enfants n’est pas un « passeport » pour éviter la détention.

Cette nouvelle législation devrait entrer en vigueur dans les 60 jours après sa publication au registre fédéral, qui devrait être programmé dans la semaine si toutefois la juge Dolly M. Gee siégeant dans le district central de Californie l’approuvait.

Des enfants accompagnés de leurs parents dans un centre de rétention aux USA (photo internet)

Aussi, faut-il noter que l’été dernier, le propriétaire des « Trump Tower » avait déjà tenté de contourner le décret « Flores » mais avait finalement fait marche arrière suite aux tollés provoqués par cette mesure, et les images à travers les médias de plus de 2 900 enfants qui avaient été arrachés aux bras de leurs parents.

HS/Haïti Standard

Laisser un commentaire