Accueil Politique

Dossier des colorants déversés dans la rivière grise : une organisation exige la publication des résultats de l’enquête annoncée

Haïti standard, le 12 mai 2020.-

L’organisation dénommée Force verte exige les ministères du commerce et de l’industrie, de l’environnement et de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural à publier les résultats de l’enquête annoncée, suite au déversement de colorants, dans la rivière grise, le 6 avril 2020, par la compagnie Tropic S.A.

« Environ un mois après cet acte illégal et infâme posé par cette compagnie, les autorités des ministères susmentionnés sont plongés dans un profond silence apparemment complice », a déclaré Force verte dans un communiqué acheminé à la rédaction de Haïti standard.

« La société en général et les habitants de la commune de Tabarre en particulier ont le droit de savoir notamment quel type de colorant déversé dans la rivière grise et quels sont les impacts de ce colorant sur la flore et la faune de cette rivière », a poursuivi ledit communiqué.

Par ailleurs, l’organisation susmentionnée en a profité pour rappeler que la compagnie, après avoir commis cet acte, avait mis deux (2) jours à réagir sur la question. En faisant la sourde oreille par rapport aux réactions provoquées par le déversement de ces produits dans la rivière grise, la compagnie Tropic S.A avait minimisé les impacts de ces colonrants sur la faune et la flore de la rivière grise.

L'organisation Force verte exige la publication des résultats de l'enquête annoncée par plusieurs ministères du pays, après le déversement de colorants dans la rivière grise, par la compagnie Tropic S.A
Vue partielle d’une partie de la rivière grise, après le déversement des colorants dans la rivière grise par la compagnie Tropic S.A (photo internet)

« En restant vigilant notamment sur ce dossier, Force verte invite les organisations oeuvrant dans le domaine de la protection de l’environnement à faire front commun, pour forcer les autorités compétentes à publier les résultats de cette enquête. La publication de ces résultats représente une première étape dans le processus consistant à forcer la compagnie en question à respecter le droit de la population à évoluer dans un environnement sain », a conclu ce communiqué.

LIRE AUSSI>>  Haïti - Santé: Les déchets médicaux, un danger pour l'environnement selon l'observatoire sur la santé et le climat en Haïti

HS/Haïti standard