Accueil Politique

Dossier Fantôme 509 : après Abelson Gros Nègre, la police informe de l’arrestation d’un autre policier

1672

Haïti standard, le 28 mars 2021.-

Dans sa détermination à traquer le groupe de policiers baptisé Fantôme 509, en continuant d’ignorer les gangs armés qui terrorisent la population, la Police nationale d’Haïti (PNH) annonce l’arrestation d’un policier accusé d’appartenir au groupe de policiers susmentionné. Il s’agit de Raphaël Jean. Celui-ci a été appréhendé à Delmas 34 par les forces de l’ordre, le 27 mars 2021.

Dans un message publié sur le compte twitter de l’institution policière, celle-ci a fait savoir que le policier Raphaël Jean est « impliqué dans l’assassinat du Policier Pierre Richard Mystal », le 22 mars 2021, à Delmas 31, au cours de la dernière sortie de Fantôme 509.

Cependant, le meurtre du policier Pierre Richard Mystal continue d’occasionner des débats tant par des membres de la famille du défunt que par des observateurs de la situation sociopolitique du pays. Au lieu de diligenter une enquête, afin d’élucider les circonstances entourant ce meurtre, les autorités policières s’obstinent à pointer du doigt les membres du groupe de policiers appelé Fantôme 509.

Aussi, faut-il rappeler qu’une vive tension s’est déroulée, en début d’après-midi du 27 mars 2021, dans l’aire du Champ de mars (Port-au-Prince), après l’arrestation de l’ancien policier Abelson Gros Nègre en sa résidence située dans le quartier de Carrefour-feuilles.

Dossier Fantôme 509 : après Abelson Gros Nègre, la police informe de l'arrestation d'un autre policier
Le policier Raphaël Jean arrêté par les forces de l’ordre, le 27 mars 2021, à Delmas 34 (photo compte twitter de la PNH)

Tout de suite après son arrestation, l’ancien porte-parole du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17), Abelson Gros Nègre allait être envoyé au Pénitencier national sous les ordres du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude.

HS/Haïti standard