Accueil Insécurité/Sécurité

Drogue : les policiers arrêtés n’ont rien à voir avec la sécurité du DG, précise le porte-parole de la Police

417

Haïti standard, le 29 octobre 2020.-

Le porte-parole de la Police nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Louis-Jeune a précisé que les deux (2) policiers arrêtés, le 27 octobre 2020, dans les communes de Léogâne et de Gressier (Ouest), n’ont rien à voir avec la sécurité du directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Selon le porte-parole de l’institution policière, les policiers Alex Mompremier (22e promotion) et Dieudonné Ysa (24e promotion), respectivement affecté à la Brigade d’intervention motorisée (BIM) et au sein de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO), ont été appréhendés suite à une filature mise en oeuvre par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti
LIRE AUSSI:  Kidnapping : des médecins réclament la libération du Docteur David Hans Télémaque

Les deux (2) agents se trouvaient à bord d’une Rav 4 qui transportait près de 84 kg de cocaïne et deux (2) fusils d’assaut. Le véhicule qui roulait en direction de Port-au-Prince a été intercepté à Gressier par la PNH.

Le policier Alex Mompremier affecté à la BIM fait partie d’un groupe d’agents dont leur mission est d’escorter des personnalités importantes (jalonnement), a expliqué Michel-Ange Louis-Jeune qui a poursuivi que l’agent arrêté pour trafic de cocaïne n’est pas affecté à la sécurité du commandant en chef de la Police.

Peu de temps avant l’arrestation de ces policiers, le véhicule du narcotrafiquant, Eliobert Jasmin dit “Eddy one”, a été appréhendé dans la commune de Léogâne. Un pistolet a été saisi à bord de ce véhicule qui transportait deux individus dont le fameux narcotrafiquant haïtien Eliobert Jasmin.

LIRE AUSSI:  Saisie du véhicule de fonction de l'ancien sénateur Dieupie Chérubin sur demande du Sénat
Drogue : les policiers arrêtés n'ont rien à voir avec la sécurité du DG, précise le porte-parole de la Police
Des fusils d’assaut qui se trouvaient dans le véhicule des policiers arrêtés, à Gressier, de concert avec Eliobert Jasmin dit Eddy one (photo internet)

Questionné sur le sort des policiers arrêtés au cours de cette filature, le porte-parole de la PNH a répondu que “des peines sont prévues par la loi contre toutes personnes impliquées dans le trafic illicite de stupéfiants”

HS/Haïti standard