Accueil Politique

Écroué, l’ex parlementaire Arnel Bélizaire a reçu la visite de la Fondation “je klere”

452

Haïti standard, le 11 décembre 2019.- La secrétaire exécutive de la la Fondation je klere, Marie Yolène Gilles informe qu’elle a visité, le 11 décembre, l’activiste politique connu sous le nom de Arnel Bélizaire écroué dans l’un des centres de détention de la zone métropolitaine.

Selon la militante des droits de l’homme, l’objectif de cette visite était de s’informer sur l’état de santé de l’ex parlementaire et de ses accolytes ainsi que les traitements infligés aux détenus.

Rapportant les déclarations de Arnel Bélizaire, Marie Yolène Gilles a précisé que ce dernier a dénoncé les mauvais traitements reçus au moment de son arrestation, dans la nuit du 29 au 30 novembre 2019, par des agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO), à Jacmel (Sud’Est).

LIRE AUSSI:  Tirs nourris et panique à Port-au-Prince, une Capitale au bord du chaos

Par ailleurs, Arnel Bélizaire a critiqué, selon Marie Yolène Gilles, une perquisition réalisée à son hôtel, dans ledit département, sans la présence d’un juge de paix. Les agents qui ont réalisé cette perquisition ont saccagé plusieurs portes de l’hôtel et emporté cinq (5) millions de gourdes qui étaient destinées au payroll des travailleurs, a rapporté la secrétaire exécutive de la Fondation je klere qui citait les propos de Arnel Bélizaire.

À en croire Marie Yolène Gilles, le détenu s’est montré confiant en une décision judiciaire en sa faveur, car il a engagé un cabinet d’avocat pour assurer sa défense. La militante des droits de l’homme en a profité pour rappeler aux agents de l’institution policière que leur mission est de “protéger et servir”…

LIRE AUSSI:  Le Premier ministre Joseph Jouthe visite son ministre du commerce, après l’incident de Canez construction
Écroué, l'ex parlementaire Arnel Bélizaire a reçu la visite de la Fondation "je klere" 1
La secrétaire exécutive de la Fondation je klere, Marie Yolène Gilles (photo archives Haïti standard)

À rappeler que cette visite de la Fondation je klere intervient deux (2) jours après l’audition au Parquet de Port-au-Prince des prévenus arrêtés en compagnie de Arnel Bélizaire. Suite à cette audition, Clermont Bélizaire (52 ans), grand frère de l’ancien parlementaire, et Joanis Roberson Harry (39 ans) ont recouvré leur liberté. Arnel Bélizaire et d’autres accolytes ont été conduits dans un centre carcéral du département de l’Ouest.

HS/Haïti standard