Éducation : 114 récipiendaires issus de la Faculté de médecine de l’UEH ont reçu leur diplôme

653

Haïti standard, le 22 juillet 2019.- 114 diplômés (e) de la Faculté de médecine, de pharmacie/école de biologie médicale, de l’Universiré d’État d’Haïti (UEH), ont reçu leur diplôme le 21 juillet, à Pétion-Ville. La cérémonie de remise de diplôme s’est déroulée en présence notamment du corps professoral, des parents, de la marraine et du parrain de la promotion, respectivement les Docteurs Lucita Laroche et Réginald Boulos.

Le Doyen de la Faculté de médecine, de pharmacie / école de biologie médicale, Dr Marie Jean Claude Cadet a invité les nouveaux gradués à exercer leur profession à la lumière des connaissances apprises au cours de leur formation.

Aussi, les invite-t-il à placer le serment d’hippocrate au centre de leur travail, car « c’est en exerçant la profession en faisant de l’éthique votre boussole que vous parviendrez à obtenir les résultats escomptés », a martelé le Docteur Marie Jean Claude Cadet.

Pour sa part, le parrain de la promotion, le Dr Réginald Boulos a rappelé qu’il y a de cela 40 ans, il recevait son parchemin comme gradué de ladite faculté et il a eu le privilège d’enseigner également à la faculté de médecine.

« La faculté et moi travaillons sur deux projets à court terme. Le premier consiste à ériger un mémorial à la faculté de médecine, à l’occasion des 10 ans du tremblement de terre. Et, le second vise à équiper des laboratoires de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (UEH) qui a été reconstruit après le séisme du 12 janvier 2010 », a annoncé le Docteur Réginald Boulos.

Remise de diplôme et prise de vue avec la marraine (Dr Lucita Laroche), le parrain (Dr Réginald Boulos) et le doyen de la faculté (Dr Marie Jean Claude Cadet)

Par ailleurs, l’homme d’affaires a déploré que le niveau de santé de la population haïtienne s’est dégradée, au cours des 20 dernières années. Selon lui, une personne sur le point d’être hospitalisée dans l’un des centres hospitaliers publics du pays doit se procurer des matériels de base. Pourtant, environ quatre (4) milliards de dollars a été gaspillé dans le pays, a déploré le parrain de la promotion baptisée Mario Djelfa Gaspard (2012-2018).

HS

Laisser un commentaire