Éducation : des menaces planent sur certains sièges d’examens

30
Des menacent planent sur certaines écoles qui ont l’habitude d’être retenues comme centre d’examens. Pour éviter que ces menaces soient mises à exécution, des directeurs d’école ont refusé de mettre leur établissement scolaire à la disposition du MENFP pour la réalisation des épreuves…

Haïti standard, le 22 juin 2019.- Des directeurs d’école ont refusé de mettre leur établissement scolaire à la disposition du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), en vue de la réalisation des examens officiels de la 9e année fondamentale prévus pour les 24, 25 et 26 juin 2019.

Selon des directeurs d’école contactés par la rédaction de Haïti standard, à environ 24 heures de la tenue de ces examens officiels, des menaces planent sur certains centres d’examens.

« Des individus ont menacé d’incendier des centres d’examens », a déploré l’un des directeurs d’école qui a souhaité garder l’anonymat. Il a, en outre, ajouté que ces menaces proférées à l’endroit des élèves qui s’apprêtent à réaliser leurs examens de fin d’année et de certains centres d’examens ont été prises au sérieux par les autorités.

Ces dernières ont réalisé, le 21 juin, une conférence de presse annonçant que des dispositions seront prises afin de favoriser le bon déroulement des épreuves.

Parallèlement, plusieurs syndicats de transport en commun ont annoncé une grève générale sur le territoire national, le 24 juin 2019, dans le but d’exiger la démission du Président de la République Jovenel Moïse. En plus des menaces, le MENFP doit affronter cette grève dans le cadre de la réalisation de ces examens.

HS

Laisser un commentaire