Accueil Politique

Énergie : le bureau central de l’Ed’H « occupé » sur ordre du Ministère des travaux publics, transports et communications

Haïti standard, le 23 juillet 2020.-

Sous prétexte de détenir des « informations faisant croire l’imminence de l’incendie du bureau central de l’Électricité d’Haïti (Ed’H) par des individus sans foi ni loi », le Ministère des travaux publics, transports et communications (MTPTC) a « demandé à la Police nationale d’Haïti (PNH), chargée de la sécurité des vies et des biens, d’occuper les espaces de l’institution dans l’intérêt de la population ».

Le MTPTC a, en outre, invité « tous les employés de l’Ed’H à rester chez eux en attendant que la Police ait le contrôle total de l’institution prise en otage par des individus malintentionnés ».

Au terme d’une note de presse, publiée le 23 juillet 2020, le Conseil d’administration de l’Ed’H, présidé par le ministre des travaux publics, transports et communications, dit « renouveler à tout un chacun sa détermination à oeuvrer dans le sens des intérêts du pays ».

Entre-temps, le blackout continue de faire rage sur le territoire national. Le tout est couronné d’une rareté de gasoil sur le marché local, ce qui pousse les chauffeurs des véhicules de transport en commun à augmenter le prix de leur course.

Énergie : le bureau central de l'Ed'H "occupé" sur ordre du Ministère des travaux publics, transports et communications
Vue partielle des employés de l’Ed’H sur la cour de l’institution, le 13 juillet 2020 (crédit photo Arnold Junior/Haïti standard/archives)

Selon le constat réalisé par l’un des reporteurs de Haïti standard, des institutions publiques et privées ont tout simplement cessé de fonctionner durant ces dernières 48 heures.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Support du gouvernement américain à la Police nationale d'Haïti