Accueil Justice

Enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse : le bureau du juge d’instruction cambriolé

105

Haïti standard, le 28 octobre 2021.-

Énième coup de théâtre au Parquet de Port-au-Prince. Cambriolage du greffe du Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince et du bureau du juge d’instruction chargé d’instruire le dossier de l’assassinat de l’ancien président de la République Jovenel Moïse. L’acte a été perpétré, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2021, par des individus non encore identifiés par les autorités compétentes.

C’est le magistrat instructeur, lui-même, Garry Orélien qui a confirmé les faits dans la matinée du 28 octobre. Au moment de cette confirmation, le juge d’instruction n’était pas en mesure de fournir des explications sur les dossiers manquants.

Cependant, Me Garry Orélien s’était contenté de préciser qu’un juge de paix sera chargé de dresser le procès verbal de la situation.

Porte défoncée et serrure brisée, tel a été le premier constat réalisé par des témoins joints au téléphone par la rédaction de Haïti standard.

Ces pratiques sont monnaies courantes au niveau du parquet de Port-au-Prince. Le bureau de plusieurs juges d’instruction, le greffe du Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince et le bureau du doyen sont souvent l’objet de cambriolage.

Enquête sur l'assassinat de Jovenel Moïse : le bureau du juge d'instruction cambriolé
Cue partielle d’une serrure cassée par les cambrioleurs (photo internet)

Aussi, faut-il rappeler qu’un commis parquet en chef, Wilbert Rhau a été arrêté, le 23 mars 2021, aux ordres de l’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude. Ce commis parquet en chef était accusé de vol de 550 mille gourdes et 5 mille dollars américains, au Parquet de la Capitale.

HS/Haïti standard