Accueil International

Etats-Unis : Arrêté pour détournement de fonds, l’ancien conseiller de Donald Trump libéré sous caution

578

Haïti standard, le 21 août 2020.-

L’ancien conseiller de Donald Trump à la maison blanche, Steve Bannon a été relâché moyennant 5 millions de dollars de caution, deux (2) heures de temps après avoir plaidé non coupable des deux (2) chefs d’accusation retenus contre lui, fraude et blanchiment d’argent, devant un juge fédéral de Manhattan (New-York/USA), dans l’après-midi du 20 août 2020.

En effet, celui qui fut l’un des architectes de la campagne présidentielle du magnat new-yorkais de l’immobilier, en 2016, est accusé d’avoir détourné des centaines de milliers de dollars destinés à construire le mûr migratoire séparant le Mexique et les États-Unis, pour des « dépenses personnelles ». Ce, en complicité avec trois (3) autres responsables de la page « We Build The Wall » (Nous construisons le mur) de la plateforme de financement participatif GoFundMe dont Kolfage, Andrew Badolato et Timothy Shea, a indiqué la procureure fédérale de Manhattan, Audrey Strauss.

L’ex-patron du site Breitbart News, qui risque désormais d’une peine maximale de 40 ans de prison, a déclaré : « Tout ce fiasco vise à arrêter les gens qui veulent construire le mur », après sa sortie du tribunal juste avant de s’engouffrer rapidement dans une voiture.

Aussi, faut-il souligner que les trois (3) autres complices de Steve Bannon à savoir Brian Kolfage et Badolato ont comparu eux aussi jeudi, devant des juges fédéraux de Floride, tandis que Timothy Shea s’est présenté devant un juge d’un tribunal fédéral du Colorado.

 

Source / Le monde

HS/Haïti standard