Accueil International

États-Unis : extension du TPS pour des Citoyens étrangers dont ceux d’Amérique centrale et d’Haïti

1485

Haïti standard, le 7 décembre 2020.-

Le département de la sécurité intérieure des États-Unis informe que le statut temporaire de protection (TPS en Anglais) sera prolongé pour neuf (9) mois. Ce statut temporaire de protection devrait arriver à échéance au début du mois de janvier 2021.

400 mille Citoyens étrangers sont concernés par cette mesure, à savoir des Citoyens issus d’Haïti, du Népal, du Soudan et d’Amérique centrale. Ce prolongement signifie que les bénéficiaires du TPS issus des pays susmentionnés peuvent continuer à travailler « légalement » aux États-Unis pour les neuf (9) prochains mois.

Ils seront, du coup, évités d’être placés en procédure de déportation qui aurait pu commencer tôt, au mois de mars 2021, après l’expiration de leur document en janvier prochain.

« Je suis excitée et exaltée », a déclaré Marleine Bastien fondatrice et directrice de « Fanm », une organisation basée à Miami (Floride). Cette organisation figure sur la liste de celles ayant fait recours en justice après que l’administration du Président Donald Trump ait fermé le programme.

Les dizaines de milliers de nos compatriotes qui vivaient sous la peur de la déportation sont maintenant joyeux de recevoir cette nouvelle prologation par le département de la sécurité intérieur du TPS.

États-Unis : extension du TPS pour des Citoyens étrangers dont ceux d'Amérique centrale et d'Haïti
Des enfants accompagnés de leurs parents dans un centre de rétention aux USA (photo internet)

Maintenant, il reste au nouveau Président élu Joe Biden de tenir sa promesse auprès des récipiendaires du TPS. Car, lors d’une visite en Floride, spécialement a Little Haiti, il avait promis de régulariser la situation des 400 mille bénéficiaires du TPS.

Sources combinées

HS/Haïti standard