Accueil International

États-unis : le Président américain envisage de suspendre l’immigration vers son pays

596

Haïti standard, le 21 avril 2020.- Dans un tweet publié dans la soirée du 20 avril 2020, le Président américain Donald Trump a annoncé qu’il envisage de suspendre l’immigration aux États-unis. Une mesure jugée nécessaire pour protéger les emplois américains et défendre le pays contre la pandémie de Coronavirus qu’il a qualifié d’ « ennemi invisible. »

« À la lumière de l’attaque de l’ennemi invisible, ainsi que la nécessité de protéger les emplois de nos grands citoyens américains, je vais signer un décret pour suspendre temporairement l’immigration aux États-unis! », a tweeté le Président.

Deux (2) responsables de la Maison blanche ont déclaré qu’un décret est en cours d’élaboration et que le Chef de l’État pourrait le signer dès mardi. L’ordonnance, qui a été discutée parmi les cadres supérieurs lundi, suspendrait presque toute l’immigration sous la justification de prévenir la propagation de l’infection par les étrangers.

Les États-Unis ont actuellement plus de cas confirmés de Coronavirus, de loin, que tout autre pays, avec plus de 775 000; le 2e pays le plus élevé est l’Espagne, avec 200 000 cas. Les États-unis ont également beaucoup plus de décès confirmés liés au virus — plus de 42 000 — que tout autre pays ; L’Italie compte plus de 24 000 morts et l’Espagne un peu moins de 21 000.

On ne sait toujours pas quelles exceptions Trump pourrait inclure dans un ordre d’immigration aussi vaste, ou si les immigrants potentiels pourraient atteindre les États-unis en démontrant qu’ils sont exempts du virus. Les responsables de la Maison blanche ont dit qu’ils pensaient que l’ordre ne serait pas en place à long terme.

Annonce de la suspension dans les prochains jours de l'immigration par le Président américain, Donald Trump
Le Président américain Donald Trump (photo internet)

Les États-unis ont déjà imposé de larges restrictions sur les voyages en provenance d’Europe, de Chine et d’autres points chauds de la pandémie, tout en mettant en œuvre des contrôles stricts aux frontières terrestres du pays. Le transport aérien international a également chuté.

Source : Washington post

HS/Haïti standard