Accueil Politique

Fond-des-Nègres (Nippes) : des habitants continuent de dénoncer le comportement autoritaire de l’agent exécutif intérimaire

2346

Haïti standard, le 5 janvier 2021.-

Habitants et riverains de la commune de Fond-des-Nègres continuent de dénoncer les agissements de l’agent exécutif intérimaire, Gadnor Augustin qui, selon eux, a occasionné la cessation des activités de la mission de l’organisme de « bienfaisance » dénommé Armée du salut dans ladite commune.

Lors d’une conférence de presse réalisée, le 4 janvier 2021 à Fond-des-Nègres, l’une des notables de la ville, Me Lucienne Dorante a critiqué le bras de fer opposant le président de la commission intérimaire à cet organisme.

La femme de loi en a profité pour demander au ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, Audain Fils Bernadel et au Président de la République, Jovenel Moïse de mettre un terme au conflit opposant la municipalité avec l’organisation appelée Armée du salut.

« C’est la population de Fond-des-Nègres et des zones avoisinantes qui paient les frais de ce conflit existant entre les deux (2) institutions », s’est offusquée l’avocate qui a rappelé que l’hôpital desservant plusieurs centaines de Citoyens a fermé ses portes depuis le 19 décembre 2020.

Fond-des-Nègres (Nippes) : des habitants continuent de dénoncer le comportement autoritaire de l'agent exécutif intérimaire
Vue partielle de l’hôpital armée du salut situé à Fond-des-Nègres, dans le département des Nippes (photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

HS/Haïti standard