Home Insécurité/Sécurité Fonds-des-Nègres (Nippes) : interrogatoire ensanglanté des faussaires arrêtés par le commissaire Jean...

Fonds-des-Nègres (Nippes) : interrogatoire ensanglanté des faussaires arrêtés par le commissaire Jean Ernest Muscadin

Haïti standard, le 9 juillet 2022.-

Après leur arrestation par le commissaire du gouvernement de Miragoâne, pour faux en écriture, le 7 juillet 2022, les trois (3) individus coffrés ont été soumis à un interrogatoire ensanglanté mené par le chef du Parquet de la juridiction et son équipe.

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, ces individus ont été remarqués à plat ventre sur le sol, la tête et le visage dégoulinant de sang, les présumés faussaires se mettaient à débiter des histoires les unes plus ahurissantes que les autres. Le chef du Parquet, lui, n'hésitait pas de se servir du canon de son fusil d'assaut pour frapper ces individus à la tête.

Une pratique critiquée par plus d'un notamment après le meurtre de l'individu connu sous le nom d'Elvain Saint-Jacques alias "zo pwason". Ce dernier a été tué, le 31 mai 2022, dans la commune d'Anse-à-Veau, par le chef du Parquet au terme d'un interrogatoire.

La formation d'une commission par le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Berto Dorcé, afin d'enquêter sur les pratiques du chef du Parquet n'a pas pu dissuader le magistrat debout. Ce dernier se montre de plus en plus déterminer à combattre le banditisme notamment au niveau de sa juridiction.

HS/Haïti standard