Accueil Politique

Frantz Sébastien Jn-Charles et Enock-Géné Génélus nommés par arrêté présidentiel au sein de l’Administration publique

463

Haïti standard, le 13 février 2021.-

L’inspecteur général de la Police nationale d’Haïti (PNH) Frantz Sébastien Jn-Charles est nommé secrétaire d’État à la sécurité publique et l’ancien commissaire du gouvernement des Gonaïves, Me Enock-Géné Génélus est appelé à la tête de la délégation départementale de l’Artibonite.

Un arrêté présidentiel publié, dans le journal officiel Le Moniteur du 12 février 2021, confirme la nomination de ces personnages aux différents postes susmentionnés.

Le nouveau secrétaire d’État à la sécurité publique, Frantz Sébastien Jn-Charles, remplace à ce poste l’ancien officier de police Renan Étienne indexé, en 2005, dans un massacre perpétré dans le quartier de Martissant, au sud de Port-au-Prince. L’ancien haut gradé de la PNH a été révoqué sans être installé à la secrétairerie d’État à la sécurité publique.

LIRE AUSSI:  Nord'Ouest : le Président Jovenel Moïse victime d'innondations à Jean-Rabel, le Palais national dément

Accusé notamment d’avoir interféré dans un dossier qui a été transféré au cabinet d’instruction, l’ancien chef du Parquet de la juridiction des Gonaïves, Me Enock-Géné Génélus, allait être révoqué en 2015 par le ministre de la justice et de la sécurité publique d’alors, Me Pierre Richard Casimir.

Le nouveau représentant de l’exécutif dans le département de l’Artibonite remplace à la tête de délégation départementale Jean Osner Amisial, à la faveur d’un scandale impliquant celui-ci et le chef de gang de Descahos Polda ainsi connu.

Selon des informations non officielles, une forte somme d’argent aurait été envoyée dans ledit département par l’exécutif pour tenter de calmer la tension politique, à l’occasion du 7 février dernier. L’ex délégué départemental qui recevait cette somme aurait refusé de donner à Polda ce qui lui revenait de cet argent.

LIRE AUSSI:  Paillant (Nippes) : l'agent exécutif intérimaire accusé de corruption par l'un de ses collègues
Administration : Frantz Exantus nommé secrétaire d'État à la communication, Eddy Jackson Alexis révoqué
Arrêté présidentiel (source internet)

Ce refus avait entraîné un échange de tirs entre le chef de gang et des agents de sécurité de l’ancien directeur départemental de l’Artibonite. Le bilan de l’altercation s’était soldé par un mort et plusieurs blessés dont Polda.

HS/Haïti standard