Accueil Politique

Gonaïves (Artibonite) : des individus armés ont détruit le podium construit pour la célébration de la fête de l’indépendance

823

Haïti standard, le 28 décembre 2021.-

Des individus armés ont détruit, dans l’après-midi du 28 décembre 2021, le podium officiel devant accueillir le premier ministre de facto Ariel Henry et sa délégation, aux Gonaïves, chef-lieu du département de l’Artibonite, le 1er janvier 2022. Ce, dans le cadre de la célébration du 218e anniversaire de l’indépendance d’Haïti.

Selon des informations recueillies par la rédaction de Haïti standard de sources concordantes, les individus armés en question seraient membres du groupe armé dénommé « Les Révolutionnaires ». Ces derniers, selon des habitants de la ville, sont issus du quartier de Raboto. Ces individus ont débarqué sur la place d’Armes des Gonaïves où des ouvriers s’y trouvaient pour terminer la construction dudit podium. C’est à partir de ce moment-là que les protestataires ont commencé à tirer…

L’action s’est produite quelques heures après que le directeur général a.i de la Police nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé, ait visité la Cité de l’indépendance en vue de la mise en œuvre des dispositions de sécurité devant assurer le bon déroulement de la cérémonie du 218e anniversaire de l’indépendance d’Haïti.

Par ailleurs, une mise en garde a-t-elle été lancée par ces individus armés au ministre de la défense, Énold Joseph, lors de sa visite récemment dans la 4e ville du pays. Une façon de signifier leur refus au ministre de la défense, pa rapport à la venue probable du premier ministre de facto Ariel Henry et consorts aux Gonaïves, le 1e janvier 2022.

Au cours de cette visite, ces individus appelés « les Révolutionnaires » avaient débarqué dans l’espace où le ministre suscité tenait une réunion avec des autorités locales et autres personnalités de la ville. Le titulaire du ministère de la défense, sous pression de ce groupe armé, a été forcé de reprendre cette réunion dans un autre endroit, à la discrétion des individus armés.

À noter qu’au moment de la mise en ligne de cet article (9:45PM), des tirs sporadiques ont été entendus dans plusieurs quartiers des Gonaïves.

HS/Haïti standard