Gonaïves (Artibonite) : fermeture des écoles et bureaux de l’État par des manifestants

631

Haïti standard, le 16 septembre 2019.- Des directeurs d’école et responsables d’institution publique fonctionnant à Gonaïves, département de l’Artibonite, ont fermé leur porte, dans la matinée du 16 septembre, sous la menace de plusieurs manifestants qui dénonçaient notamment la rareté des produits pétroliers sur le marché local.

L’un des habitants de la ville joint au téléphone par la rédaction de Haïti standard a précisé que des écoles et bureaux publics de Gonaïves ont essuyé, ce matin, des jets de pierres venant de ces manifestants.

Par ailleurs, ces manifestants en ont profité pour bloquer la Route nationale numéro (RN1) à differents niveaux de la ville. Ainsi, ont-ils dressé sur plusieurs atères au niveau de la ville des pneus enflammés, des carcasses de voitures et des grosses pierres.

Selon notre source, les manifestants n’ont pas caché leur intention de maintenir la mobilisation afin d’obtenir le départ du Président de la République Jovenel Moïse du pouvoir.

Gonaïves (Artibonite) : fermeture des écoles et bureaux de l'État par des manifestants 1
Vue partielle de quelques manifestants dans la Cité de l’indépendance, le 16 septembre 2019 (photo internet)

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire