Gonaïves (Artibonite) : guerre des gangs entre Descarreaux et Raboto, la population prise entre 2 feux

1548

Haïti standard, le 14 novembre 2019.- Une vive tension a régné dans la Cité de l’indépendance, le 13 novembre, au cours de la journée. À l’origine de cette vive tension, des individus lourdement armés venant des quartiers populeux de Descarreaux et Raboto se sont affrontés pendant plusieurs heures.

Selon notre correspondant présent dans le département de l’Artibonite, cette situation a provoqué une panique généralisée au centre-ville des Gonaïves où certains habitants ont été obligés de s’abriter, pour éviter d’être victimes.

D’autres, de leur côté, ont dénoncé le climat de tension et de stresse auxquels ils se sont exposés chaque jour dans la ville des Gonaïves et ceci depuis plusieurs semaines. Aussi, ont-ils fustigé le « comportement passif » des autorités policières qui ne font rien pour rétablir l’ordre dans la ville.

Aucune information n’a été fournie après les échanges de tirs entre ces individus armés des quartiers susmentionnés. Cependant, le constat était palpable que ce vent de panique soufflé sur la Cité de l’indépendance a entraîné une paralysie des activités socio-économiques dans la ville.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire