Accueil Politique

Gonaïves (Artibonite) : installation des agents exécutifs intérimaires sur fond de protestations

133

Haïti standard, le 19 juillet 2020.-

En présence des autorités policières, judiciaires, du délégué départemental de l’Artibonite ainsi que le vice délégué de l’arrondissement des Gonaïves et de quelques partisans du pouvoir en place, les agents intérimaires de l’exécutif ont été installés dans leur nouvelle fonction, dans l’après-midi du 10 juillet 2020.

La nouvelle commission nommée par arrêté présidentiel, en date du 7 juillet 2020, est composée de : Patrice Garcia Brutus, président ; Nativia C. Saint Hillien, membre et Henriquez Auguste, membre.

Dans son allocution, le président de ladite commission a promis de lutter contre l’insalubrité et l’insécurité, entre autres. Aussi, a-t-il primis de doter la ville des Gonaïves d’un plan de développement qui sera établi sur 50 ans.

LIRE AUSSI:  Les employés de la compagnie Dignité continuent de réclamer la révocation du directeur général

À noter que, tôt dans la matinée du 10 juillet, des membres d’un syndicat de motocyclettes et d’autres personnes réputées proches du Parti haïtien tèt kale (PHTK) ont procédé à la fermeture de la barrière principale de la Mairie, avant d’ériger des pneus enflammés dans les périmètres de l’institution, afin, dit-il, de manifester leur désaccord avec le nouveau conseil communal.

Gonaïves (Artibonite) : installation des agents exécutifs intérimaires sur fond de protestations
Vue partielle de la barrière principale de la Mairie des Gonaïves, dans la matinée du 10 juillet 2020

HS/Haïti standard

INVITATION: