Accueil Santé

Gonaïves (Artibonite) : saccage d’un espace réservé aux patients du COVID-19 par des employés du Centre ambulancier national

2809

Haïti standard, le 28 avril 2020.- Des employés du Centre ambulancier national (CAN) ont saccagé, le 28 avril, un espace destiné à recevoir les patients atteints du nouveau coronavirus (COVID-19). L’espace en question a été aménagé à proximité de l’hôpital La Providence, aux Gonaïves, dans le département de l’Artibonite.

En effet, ces employés entendent réclamer de la direction générale du CAN trois (3) ans et 10 mois d’arriérés de salaire. Selon l’un des collaborateurs de Haïti standard dans la Cité de l’indépendance, les protestataires ont annoncé le durcissement de la mobilisation si rien n’est fait pour satisfaire leurs revendications.

Aussi, les protestataires ont-ils obstrué plusieurs artères conduisant à l’hôpital La Providence. Ce, après avoir renversé sur le sol des lits, chaises et d’autres matériels placés à l’intérieur de l’espace en question.

LIRE AUSSI:  Coronavirus : 7 468 cas recensés, 165 décès et 4 606 personnes récupérées, informe le MSPP

À rappeler que le 13 avril 2020, des employés du Centre ambulancier national (CAN) notamment des chauffeurs, secouristes et infirmiers avaient gagné les rues, aux Gonaïves, pour exiger le paiement de 46 mois d’arriérés de salaire.

Des employés du Centre ambulancier national ont saboté un espace destiné à recevoir les patients du COVID-19, aux Gonaïves
Vue partielle de l’espace saboté par les employés du Centre ambulancier national (CAN), aux Gonaïves (crédit photo Rolguy Docteur)

HS/Haïti standard