Gonaïves : des employés du MTPTC réclament 15 mois de perdiem des responsables de la Caravanne de changement

84

Haïti standard, le 20 août 2019.- Des employés de la Direction départementale de l’Artibonite du Ministère des travaux publics transports et communications (MTPTC) ont bloqué, hier 19 août, l’entrée sud de la ville des Gonaïves, au niveau de pont Godin, pour exiger le paiement d’environ 15 mois de perdiem dans le cadre des activités présidentielles baptisées « Caravanne du changement ».

Les protestataires en ont profité pour garer de travers sur la chaussée des engins lourds appartenant à l’institution. Ce qui paralysait dans la zone la circulation des automobiles durant la journée du 19 août, a rapporté le correspondant de Haïti standard basé aux Gonaïves.

Après l’intervention du délégué départemental de l’Artibonite et du Commissaire du gouvernement de la juridiction, respectivement Herby Dalencourt et Me Sérard Gasius, les protestataires ont mis un terme de manière provisoire à cette protestation.

Vue partielle de la protestation des employés du MTPTC à Gonaïves (photo Haïti standard)

Contacté au téléphone par notre correspondant, le représentant du Président de la République dans ledit département, Herby Dalencourt a informé que des démarches sont en cours auprès des autorités concernées, afin de satisfaire les revendications de ces employés avant la fin de cette semaine.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire