Accueil Politique

Gonaïves : des manifestants ont saccagé le bureau politique du président du Sénat, Carl Murat Cantave

819

Haïti standard, le 23 septembre 2019.- À Gonaïves (Artibonite), les locaux du bâtiment abritant le bureau politique du président du Sénat Carl Murat Cantave ont été saccagés, le 23 septembre, par des manifestants qui réclamaient la démission du Président Jovenel Moïse.

Selon des informations recueillies par le correspondant de Haïti standard, à Gonaïves, les manifestants ont entreposé sur l’avenue des Dattes (centre-ville) tous les matériels trouvés à l’intérieur du bureau politique du sénateur, avant de les incendier.

Dans la foulée, les manifestants ont saccagé les locaux de la fondation Louise Gabrielle reconnue comme la propriété de l’épouse du sénateur Carl Murat Cantave. Les locaux de cette fondation sont situés à proximité du bureau politique du président du Sénat.

Au terme de ces actes de vandalisme perpétrés au sein du bureau politique du président du Sénat et de la fondation de l’épouse du sénateur Carl Murat Cantave, les manifestants avaient fait part de leur intention de « visiter » les autorités qui supportent le régime en place dans la commune des Gonaïves.

Face à la détermination des manifestants de se rendre au domicile du sénateur Carl Murat Cantave, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de balles en cahoutchouc pour disperser la foule, a souligné notre correspondant.

Gonaïves : des manifestants ont saccagé le bureau politique du président du Sénat, Carl Murat Cantave
Vue partielle de la situation sur la route des Dattes au centre-ville des Gonaïves (photo Rénald Désinor/Haïti standard)

Mécontents, les protestataires ont annoncé qu’ils allaient incendier l’hôtel Chachou à Gonaïves. Cet hôtel qui appartenait à un ancien trafiquant de drogue est habité pour le moment par des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH).

HS/Haïti standard