Accueil Insécurité/Sécurité

Gros Morne (Artibonite) : libération au « compte-gouttes » des otages des autobus détournés par des bandits armés

681

Haïti standard, le 24 août 2021.-

D’entre les 26 otages détenus par des individus armés opérant dans la commune de Gros Morne, au niveau du département de l’Artibonite, plusieurs ont été libérés contre rançon durant la journée du 23 et 24 août 2021.

Les otages libérés sont ceux dont leurs proches ont versé une rançon aux ravisseurs, a-t-appris à la rédaction de Haïti standard. Selon notre source, le montant versé aux individus armés en échange de la libération de certains otages n’a pas été communiqué à notre rédaction. 

Le correspondant de Haïti standard dans le département du Nord’Ouest a fait savoir que les agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) avaient récupéré, au courant de la journée du 23 août, l’un des autobus détournés par les malfrats. 

Cependant, aucun otage n’a été remarqué à l’intérieur de l’autobus récupéré par les forces de l’ordre. N’étant pas en mesure de garantir la sécurité des passagers qui empruntent tôt la Route nationale numéro 5 (RN5) de Port-de-Paix à Port-au-Prince, dans les autobus de transport en commun, les autorités du département du Nord’Ouest s’étaient contentés d’interdire les voyages nocturnes.

Au cours de ces derniers mois, le pays est livré aux bandits armés qui font la loi dans plusieurs communes et départements du pays. Les forces de l’ordre semblent dépasser par les événements. 

L’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse, à l’intérieur de sa résidence privée, le 7 juillet 2021 et le tremblement de terre du 14 août 2021 viennent compliquer davantage la situation des autorités en poste à garantir l’ordre public. 

HS/Haïti standard