Accueil Insécurité/Sécurité

Guerre des gangs à Port-au-Prince : des morts, des blessés et plusieurs personnes enlevées dans la 3e circonscription

14

Haïti standard, le 5 novembre 2021.-

Reprise de la guerre des gangs à l’entrée sud de Port-au-Prince depuis le 1e novembre 2021. Il s’agit d’une guerre entre les groupes armés de « Gran ravin » et de « ti bwa », entre autres, pour le contrôle du territoire. Hiler Wilner surnommé « patience » ainsi qu’une autre personne ont été tués par balles dans l’après-midi du 4 novembre 2021.

Le premier est le chauffeur d’un autobus de transport en commun assurant le trajet Carrefour/Centre-Ville. La victime a été tuée par des bandits armés, alors qu’il tentait de se rendre dans la commune de Carrefour. Selon les témoignages d’un proche dudit chauffeur, face au refus de celui-ci de s’arrêter, les bandits armés de Martissant ont ouvert le feu sur le véhicule.

Au moins deux (2) personnes qui se trouvaient à bord du véhicule en question sont sorties blessées, a précisé l’un des proches du chauffeur décédé des suites de ses blessures. Les blessés ont été transportés à l’hôpital de Diquini, afin de recevoir des soins appropriés à leur cas.

Selon plusieurs riverains joints au téléphone par la rédaction de Haïti standard, des personnes ont également été enlevées par des bandits armés de Martissant, dans l’après-midi du 4 novembre 2021. D’autres personnes qui ne voulaient pas braver le danger pour se rendre à Carrefour ont choisi de passer la nuit chez un proche à Port-au-Prince.

Les individus armés de la 3e circonscription de Port-au-Prince ont repris les armes depuis le 1e juin 2021. Ce qui avait provoqué le déplacement de plusieurs dizaines de personnes vers le centre sportif de Carrefour. Cette guerre allait s’intensifier le 1e novembre 2021 et les autorités n’arrivent pas jusqu’à présent à garantir la sécurité des Citoyens qui empruntent la Route nationale numéro 2 (RN2), à hauteur de Martissant.

HS/Haïti standard